Les renégats d'Aegis devant la justice
Galnet

Les renégats d'Aegis devant la justice

L'amiral Aden Tanner et l'équipage du méga-vaisseau Musashi seront jugés pour avoir attaqué les alliés de Rédemption.

Il est désormais avéré que l'amiral a sciemment désobéi aux ordres en tentant d'accéder au spatioport Hind Mine, quartier général de Taurus Mining Ventures. Après l'échec de cette opération, la majorité des membres d'équipage du Musashi ont été arrêtés et rapatriés dans leurs systèmes d'origine pour répondre de leurs actes devant des tribunaux civils ou militaires.

La Marine fédérale a publié la déclaration officielle suivante :

« L'amiral Tanner a été officiellement inculpé des chefs d'accusation de mutinerie et d'intervention militaire illégale alors qu'il commandait le Musashi, actes qui lui valent aujourd'hui d'être traduit en cour martiale. S'il est déclaré coupable, il sera radié des effectifs de l'armée et condamné à la prison à vie. »

Le docteur Paul Baumann, président de la commission d'enquête indépendante sur Aegis, a précisé :

« Les récents événements qui ont secoué le système T Tauri entrent indiscutablement dans le cadre de nos investigations. L'attaque non autorisée ordonnée par le chef des relations militaires d'Aegis, si coûteuse en vies humaines, pèsera lourdement contre l'organisation. »

Pour rappel, l'amiral Tanner affirme que la super-arme anti-xénomorphes déployée par Rédemption dans le système de Cornsar a eu pour effet d'augmenter la fréquence des attaques de Thargoids. Bien qu'aucune preuve ne vienne étayer formellement ses dires, on peut toutefois noter que les xénomorphes ont mené des frappes coordonnées contre plusieurs systèmes au cours des semaines ayant suivi ces événements.

Veuillez modifier vos choix de consentement pour l'utilisation de cookies marketing afin d'afficher ce formulaire.

Renouveler ou modifier votre accord relatif aux cookies