La chute d'Aegis
Galnet

La chute d'Aegis

Les procédures d'arrêt de l'organisation anti-xéno se poursuivent, malgré les avertissements d'Aegis sur le retour d'Azimuth.

Conrad Sterling a rapporté la situation pour Vox Galactica :

« Nous savons maintenant que le méga-vaisseau Alexandria a été visé par une force hostile qui pourrait être Azimuth Biochemicals, la société vieille de 200 ans qui possédait l'Adamastor et l'Hesperus. Face à cette nouvelle preuve, les dirigeants Aegis ont demandé sa réintégration.

Même en tenant compte de celle-ci, le rapport Baumann a mis en lumière une myriade d'échecs organisationnels au sein d'Aegis. Il y a toujours un large consensus parmi les politiciens que l'organisation aurait dû faire plus pour repousser les Thargoids.

De nombreuses personnalités militaires de haut rang ont mis l'accent sur le rival controversé d'Aegis, Rédemption, malgré sa nature mystérieuse. Comme l'a dit succinctement un amiral de la marine impériale : les méthodes de Rédemption se sont révélées plus efficaces pour contrer la menace thargoid.

La question des défections du personnel militaire semble également avoir été résolue. Les flottes alliées, fédérales et impériales ont ouvert des voies de détachement, permettant au personnel navigant de prendre volontairement position à bord des vaisseaux de Rédemption sans démissionner de leurs comissions.

Cependant, l'une des requêtes d'Aegis a été autorisée. Une cérémonie publique aura lieu pour remettre des médailles à titre de posthume au capitaine Jacob Morales et aux quatre mille personnes qui ont perdu la vie à bord de l'Alexandria. »

Veuillez modifier vos choix de consentement pour l'utilisation de cookies marketing afin d'afficher ce formulaire.

Renouveler ou modifier votre accord relatif aux cookies